Accueil Remonter Sommaire

Signes cliniques

 

Symptômes physiologiques du syndrome de surentraînement

 

* Forme classique (sympathique):

- baisse des performances,

- fatigue persistante,

- agitation, 

- troubles du sommeil,

- perte de poids, anorexie,

- augmentation de la Fc et de la pression artérielle de repos,

- récupération de la Fc et de la pression artérielle plus lente après un effort,

- hypotension posturale,

- infections fréquentes,

- diminution de la lactatémie maximal à l'effort,

- perte de l'esprit de compétition.

 

 

* Forme moderne (parasympathique):

- baisse des performances,

- fatigue persistante,

- dépression, lassitude 

- sommeil non perturbé,

- poids et appétit normal,

- baisse de la Fc de repos avec récupération rapide après effort,

- hypoglycémie à l'effort,

- infections fréquentes,

- diminution de la lactatémie pour des efforts modérés et maximaux,

- diminution de la libido chez les hommes et aménorrhée (arrêt des règles) chez les femmes,

- perte de l'esprit de compétition.

 

L'utilisation de questionnaires spécifiques regroupant ces deux approches semble le plus adapté pour diagnostiquer précocement ce syndrome.

 

Haut de page

 
Envoyez un courrier électronique à physiomax.com pour toute question ou remarque concernant ce site Web.
Copyright © 2001 Le site de la physiologie de l'exercice ...
Dernière modification : 13 juin 2005